3 kifs pour 3 ans

9 mars 2018

Si tu nous suis un peu sur nos réseaux sociaux, tu auras donc vu notre VismaVie. Chaque semaine nous donnons une information de ce que nous deux mettons en application au quotidien pour vivre avec bonheur notre travail, notre quotidien, la vie… C’est pour montrer des astuces, mais pour montrer que plusieurs actions simples, engendre de la QVT (Qualité de Vie au Travail). Et, en cette semaine d’anniversaire de Coézi, il y a une chose que l’on fait, on célèbre!
Ne jamais cesser de célébrer les petites et les grandes victoires, c’est ce qui permet de garder sa motivation et de s’assurer de concrétiser ses projets et créer du lien. Les anniversaires, la galette, les chiffres, un contrat, une bonne nouvelle… Valoriser son travail, valoriser ses collaborateurs, ne se fait pas juste par le résultat aboutit, mais bien par l’accumulation de toutes les petites victoires face aux contraintes rencontrées, qui sont le fruit d’un beau travail de groupe. Le cerveau fonctionne mieux ainsi, par l’accumulation de briques pour faire un mur, il a besoin de tester et apprendre des essais.

Car volontairement s’arrêter pour célébrer a des effets bénéfiques qui durent bien au delà de ce petit moment de pause:

  • on se dope aux hormones du bonheur: lorsque l’on est content, fier, heureux, notre corps sécrète de la dopamine. On se sent bien. On fait le plein d’énergie.
  • on développe un état d’esprit de succès. Le cerveau fait un lien entre les émotions positives ressenties et l’effort fourni, renforçant ainsi ce schéma neural. Petit à petit, ton cerveau va donc associer l’idée de faire des efforts avec le plaisir de la réussite. C’est un moteur extrêmement puissant pour continuer à aller de l’avant, développant ainsi la confiance en soi. Car ne pas célébrer et « penser que c’est normal », que « c’est ton travail donc t’as fait ce qu’il fallait », le cerveau se dit que finalement tu n’es pas si brillant et que tu n’as rien dont tu peux être fièr.e. Et alors là, ô croyance du hasard, de la coïncidence, de la chance… que tu es néfaste. Petit à petit on tombe dans le déni de ce que l’on sait faire le cerveau nous fait nous regarder comme quelqu’un à qui rien ne réussit… #Tuvoisletopo?
  • on crééééée du liennnnn. Ben oui! Etape essentiel de l’esprit d’appartenance dans une entreprise, c’est de partager les succès pour renforcer les relations. Que ce soit un succès collectif mais aussi ou individuel. Etre en relation avec les autres c’est aussi leur laisser la place de se réjouir pour toi, et eux aussi pourront en profiter pour partager une réussite!

Alors pour notre anniversaire, Sylvie Cordenner est venue nous filmer pour nous faire ce cadeau, réfléchir à 3 kifs pour nos 3 ans. Un joli clin d’œil de sa part sur un de nos conseils sur la gratitude.

Dans la même catégorie

27 Mai 2019 Retour vers LaFab2019

La Fabrique du Changement a bien débuté. Une première journée avec les copains pour nous, Les artisans du changement en...

21 Nov 2016 500 fans sur notre page Facebook

Vous savez Ô combien nous aimons la vidéo, écrire des scénario foufous, rire aux éclats ... surtout quand il s'agit...