Intervention de Coézi pour Audencia Brio, les jeunes font leur journée de formation pour être tuteurs de jeunes en difficultés scolaires

Formation donnée avec BRIO

5 décembre 2019

T’as compris? avec brio, genre c’était bien et en même tems avec BRIO, le nom du client. Je crois pââââs que ce jeux de mot a déjà été fait … #MauvaiseFoi

C’était une chouette intervention à Audencia avec Delphine ( 2 animatrices au même prénom c’est plus simple pour les participants!) dans le cadre du dispositif BRIO. Le principe de cette journée de formation pour les jeunes volontaires est de donner des éléments de postures à des étudiants dans leur mission de tuteurs auprès de Lycéens dans le cadre du projet Brio.
Ils sont tous en première année et étudiants dans l’une des 4 Grandes Ecoles qui portent ce dispositif : Audencia, Centrale, IMT Atlantique (ex Mines) et Oniris. Très peu ont une expérience d’animation et ils vont tutorer pendant 15 mois (de leur première à leur terminale) des petits groupes de 5/6 lycéens.

LA MISSION

En effet, on peut parler de misson pour ce programme BRIO qui est de favoriser l’accès à l’enseignement supérieur à des jeunes, qui pour diverses raisons (contexte familial, territorial, milieux social et culturel modestes…) brident leur ambition professionnelle.

L’équipe des BRIO girls nous a donc missionnées pour cette formation des tuteurs pour leur permettre d’assurer ensuite un temps d’échanges avec l’équipe pédagogique du programme qui les anime sur le soutien, la médiation culturelle, aide à créer du lien… tout au long de l’année.

Les objectifs de cette formations étaient de créer du lien entre tous ces étudiants d’écoles différentes, de les fédérer en créant un esprit d’équipe, de faire tomber les stéréotypes qu’ils peuvent avoir sur les étudiants des autres grandes Ecoles que la leur et/ou sur le service civique, de stimuler leur créativité en favorisant le lâcher-prise, de leur donner quelques techniques d’animation et de gestion de groupe lors d’un temps final d’atelier avec des mises en situation. C’était donc un atelier dépasse toi bien qui convenait le mieux

LA RESTITUTION

Tous les jeux on permis de saupoudrer régulièrement des infos sur la posture tout en créant du lien et les faisant lâcher prise. Ils ont beaucoup aidé à libérer la parole également. Ainsi, en faisant l’atelier de fin de journée, un bateau de la vision pour se positionner dessus, les étudiants étaient en capacité de dire comment était leur météo personnelle face à cette mission et leur crainte.

Puis on les a animé sur leurs super pouvoirs, leurs attentes, les outils sur lesquels ils pouvaient compter et qu’est ce qu’ils avaient appris de cette journée. Donnant la possibilité ensuite de créer de fausses situation du “Pire animateur·rice” avec le “Pire conseil” et se rendre compte que ce qu’ils pensent être un conseil n’en est pas toujours un.

Bilan de la journée

Le plus fabuleux pour nous est forcément les retours à chaud qu’ils nous font et les déclics que ça crée. Un bilan très positif pour eux puisqu’en très peu de temps les étudiants ont pu se détendre, avoir des idées pour refaire des ateliers avec les lycéens et leur permettre de se connaître, de comprendre la pédagogie de mise en pratique de jeux, de techniques d’animation, de discussion autour de brio au lieu de donner de la théorie. Certains y ont trouvé des outils pour eux même “Me forcer à faire ce que j’ai le plus de mal à faire me mettre en scène et essayer d’être créatif” ” Découvrir des petits jeux à refaire avec les jeunes et développer ses capacités d’imagination, de spontanéité, d’improvisation etc… si on est pas très à l’aise face aux lycéens, on sait quoi faire ! On s’est vraiment rendu compte de ce qu’on doit faire avec les lycéens pour les mettre à l’aise et les faire réfléchir, comment se comporter avec eux.”

Certains étaient même bien déçus que ce type de pédagogie n’existe pas à l’école, telle qu’on la connaît. Vous prêchez des convaincues. Comme on voudrait nous aussi que l’Education Nationale en prenne de la graine et elle aussi entende : “On a d’ailleurs pu apprendre à connaitre davantage les tuteurs. Par le biais de petits jeux ludiques, on a appris à improviser, s’adapter à une situation, réfléchir en groupe, comprendre l’autre et générer des idées à deux en moins de temps qu’une année scolaire”
Et oui!

#Etreutile #Cohésion #Créerdulien

Dans la même catégorie

24 Juin 2019 Là le gilet jaune, ok!

T'as compris? avec brio, genre c'était bien et en même tems avec BRIO, le nom du client. Je crois pââââs...

Intervention Artisans du Changement pour URSSAF 35
21 Jan 2020 Au couvent des Jacobins

T'as compris? avec brio, genre c'était bien et en même tems avec BRIO, le nom du client. Je crois pââââs...

22 Fév 2018 Un village de La Poste en Lego

T'as compris? avec brio, genre c'était bien et en même tems avec BRIO, le nom du client. Je crois pââââs...