Une de ces inventrices oubliée de l’Histoire

30 juillet 2020

Quitte à créer de nouveaux Monopovilles dans les villes voisines, autant te parler de l’origine du jeu et d’une de ses facettes méconnue.

On a tous joué aux jeux de Parker Brothers, l’éditeur des jeux de société Cluedo, La Bonne paye, Monopoly ou encore ( le boring pour ma part ) Risk. On sait tous que ce sont des jeux de plateau de stratégie.

Ce que l’on sait moins, c’est que pendant la Seconde guerre mondiale John Waddington Ltd a créé une édition pour faire évader les prisonniers détenus par les nazis. Dans le jeu était caché des cartes en soie, de l’argent ou encore des noms de rues Londoniennes. Donnant des idées par la suite à de nombreuses déclinaisons de ce jeu de société comme le Monopoly Paris avec ses véritables noms de rue. Hé ouais l’ami !

Ce que l’on sait encore moins c’est que le Monopoly était un jeu anti capitaliste et monopole. Oui, on peine à y croire ! Elisabeth Magie en est l’inventrice, jeu dérobé par Charles Darrow qui s’en est attribué les mérites pour le revendre à la société Parker. C’est à dire l’exact opposé du jeu que l’on connaît.

Quand on en parle à certains de nos participants curieux sur la création de notre jeu Monopoville, ils nous regardent avec des yeux écarquillés.

Un jeu pédagogique avant tout

En effet, l’inventrice en a fait avant tout un jeu pédagogique, anti-monopole, afin de faire comprendre le principe de caisse communautaire, à destination des enseignants notamment. Leur proposant ainsi de s’approprier le jeu et de l’adapter de façon à bien faire prendre conscience aux enfants de la «nature antisociale du monopole». Selon ses règles, chaque propriété achetée par un.e joueur.se faisait gagner tout le monde et la partie était terminée lorsque le joueur qui avait commencé avec le moins d’argent réussissait à doubler son gain. Ainsi, tout le monde gagnait dans ce but collaboratif. Ce jeu s’appelait à l’époque Landlord’s Game déposé et breveté en 1904.

Personne n’en sait rien, puisqu’en 1936 Charles Darrow vole le jeu, modifie son nom et surtout inverse toutes les règles du jeu dans le sens du “propriétaire monopole”. Il fait plusieurs maisons d’édition de jeu, se présente comme en étant l’inventeur et Parker Brothers finit par lui acheter. La société communique autour du jeu sur l’inventeur Charles Darrow, sortit du chômage dans lequel il était et devenu millionnaire depuis. Le rêve américain, tout est possible, véhiculant ainsi les valeurs du jeu sur la richesse et sortir vainqueur.

Cette même année Elisabeth Magie a été interviewée par The Evening Star, et avait déclaré être en colère contre Charles Darrow de lui avoir volé son jeu. Parker Brothers lui avait alors racheté les droits du Monopoly pour 500 dollars et n’a pas rétablit la vérité pour autant. L’éditeur de jeu est tout aussi fautif que Charles Darrow dans la spoliation de l’inventrice.

Procès et retournement de situation

En 1976 on découvre le rôle d’Elisabeth Magie par un procès opposant l’éditeur Parker Brothers à Ralph Anspach. La société intente un procès à cet enseignant en économie qui a crée un Anti-Monopoly. L’enseignant décide de faire des recherches sur l’origine du jeu. Il découvre que non seulement ce n’est pas Charles Darrow le propriétaire du jeu, mais que ses vocations étaient identiques à celles de son Anti-Monopoly. Procès et faits relaté par Libération dans cet article du 9 février 1985 qui a eu une des témoin au procès au téléphone.

Elisabeth vient donc grossir les rangs de ces nombreuses inventrices, scientifiques, autrices, astronautes… que l’on a oublié de mentionner. Hedi Lamar, Anette Kellerman, Rosalind Franklin, Katherine Johnson, Dorothy Vaughan, Mary Jackson, Lise Meitner, Ada Lovelace, Emilie du Chatelet … et j’en passe. Cela valait le coup d’en parler, un peu comme on t’a parlé il y a quelques mois de la fabuleuse série Culottées de Pénélope Bagieu sur France TV. On te la conseille vivement, plein d’humour, superbes dessins et messages forts à la clé si tu ne l’as pas vues. Quelques extraits ici

Dans la même catégorie

21 Nov 2016 500 fans sur notre page Facebook

Quitte à créer de nouveaux Monopovilles dans les villes voisines, autant te parler de l'origine du jeu et d'une de...